A bout de souffle au cœur

« Tout dans le comportement de ce jeune garçon, son influence croissante sur la jeune fille, la nature du dialogue, contre-indique la projection de ce film devant des mineurs « .

Il y a 50 ans, le 16 mars 1960, sortait sur quatre écrans parisiens A Bout de Souffle, premier long métrage de Jean-Luc Godard et chef-d’œuvre cinématographique de la modernité que la commission de censure de l’époque avait interdit au moins de 18 ans (interdiction levée en… 1975).

JLG : « J’aime énormément A bout de souffle, qui m’a fait honte pendant un certain temps, mais je le situe du côté où on doit le situer : celui d’Alice au pays des merveilles. Moi je croyais que c’était Scarface. »

> Le scénario original écrit par François Truffaut.

> New York Herlad Tribune, par Jean (Seberg, -Paul Belmondo, -Luc Godard)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s