Tatillon

tati_mon_oncle_pipe

La Fnac a décidé de ne pas attendre les directives de la ministre de la santé et a pris l’initiative de coller un bandeau « www.Manger-Bouger.fr » sur les livre de Rabelais présents dans ses rayons. Le musée d’Orsay a quant à lui ajouté la mention « Manger 5 fruits et légumes par jour » sous chaque tableau de Botero exposé dans ses murs. Enfin, les studio Gaumont ont entrepris un vaste chantier consistant à effacer de ses archives toute image de cigarette. C’est donc une sucette que Delon aura à la bouche dans ses films. Quant à Belmondo, il mordillera désormais un bâton de réglisse. Bref, la loi, toujours la loi, rien que la loi. Et tant qu’on y est, encore plus loin que la loi.

Si ce qui précède n’est pas (encore) à l’ordre du jour, un débat fumeux autour de la fameuse pipe de Jacques Tati enfume les formus. On retrouve en effet sur les affiches annonçant l’expo consacrée au réalisateur de Playtime un Monsieur Hulot affublé d’un moulin à vent jaune dans la bouche, en lieu et place se son éternelle pipe (qui était toujours éteinte !). Ce n’est pourtant pas la loi qui a contraint à cette censure, mais la RATP qui a décidé de prendre elle-même les devants, trop inquiète à l’idée de contrevenir à la loi Evin. Le même Evin qui trouve cette opération Photoshopo-stalinienne totalement ridicule !

Enfin, le fait que cette trahison vise Monsieur Hulot est quelque peu cocasse. Que ce type décalé, léger, insouciant, fondamentalement bon, soit victime de la censure par anticipation renforce aujourd’hui son personnage et nous incite à fuir la crispation ambiante pour nous réfugier dans les salles obscures pour voir et revoir ses aventures.

PS : le Musée d’art du comté de Los Angeles m’informe à l’instant que l’inscription « Fumer Tue » qui avait été rajoutée dans un premier temps sous le tableau « Ceci n’est pas une pipe » de Magritte a été retirée au motif à la fois évident et imparable que ce tableau n’incite pas à fumer puisque, manifestement, il ne s’agit pas d’une pipe.
Précsion : le tableau « Ceci n’est pas une pipe » s’appelle en réalité « La Trahison des images ». Tout juste. Michel Foucault en parle ici. Pour les résistants, une galerie d’images ici.

13 réponses à “Tatillon

  1. Qu’est-ce-que-c’est que ces âneries ?
    Véridiques, ces histoires fumeuses (je ne parle pas de celle de L.A., oeuf corse, qui elle, est avérée)….?
    Très bel article (comme dirait la mariée), au demeurant.
    Monsieur Untel, PDG-ignifugé de Polystyrène TV.

  2. Extra, cette note.
    Et je ne me lasse pas de la blague de la mariée.

  3. Merde, j’ai fait un billet avec une photo de playtime…
    C’est un peu comme si on avait le même T-shirt.

  4. ilestcinqheures

    Pourquoi la mariée s’adresse-t-elle au « demeurant » ? Ne devrait-elle pas être avec le marié, ce serait plus logique, non ?

    Cher Stetoscope, vous devriez le savoir, je ne porte JAMAIS de T-Shirt.

  5. Ne fait pas ton vieux con!
    Tu ne me feras pas croire que tu « run » en chemise.

  6. ilestcinqheures

    D’abord je ne « run » pas, je « jogg ».
    Ensuite, le fait que je sois ton aîné de 6 mois, ne fait pas de moi un « vieux con », old chap !

  7. haha, c’est le fait de ne pas porter de T-shirt.

  8. C’est quoi cette private-joke-à-peine-déguisée sur les vieux ?
    Quant à ce ramant demeuré à qui en se marrant ta mère fait miroiter l’article…

    Le PDG, en exil, mais aux aguets…

  9. Très beau billet, j’applaudis.

    Clap ! Clap !

  10. Sacré nom d’une pipe, cela me donne envie de revoir les aventures de Monsieur Hulot. Que son imper mastic est chic !

  11. ilestcinqheures

    @ Adrien : merci and I say Yeah !
    @ Le Club du style : la dégaine de M. Hulot n’est-elle pas assez intéressante pour que vous en fassiez une chronique ? Et puis Hannah and Her Sisters est aussi magnifique cinématographiquement qu’il est laid vestimentairement. Aller, au boulot !

  12. Saviez-vous que plus de la moitié des personnes qui visionnent une pub sous laquelle est écrit « Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé » s’imaginent que cela signifie que le produit cité dans la pub est un produit sain ?
    Hypocrite et contre-productif, le « message sanitaire » est une emplâtre sur une jambe de bois… Je vous conseille l’article que j’avais écrit à ce sujet sur mon blog. Amitiés

  13. ilestcinqheures

    Dernière heure : Tati a retrouvé sa pipe : « L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité a rendu lundi sa décision : les produits liés au tabac pourront désormais figurer sur des publicités sous certaines conditions, notamment celle d’une véritable démarche culturelle. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s