Lévi-Strauss 101

claude_levi_strauss1 Plutôt que d’imposer aux écoliers la récitation de la lettre de Guy « ma petite maman chérie » Moquet, Sarkozy ferait bien mieux de rendre obligatoire la lecture de Race et histoire de l’anthropologue Claude Lévi-Strauss, qui entre aujourd’hui 28 novembre dans sa 101e année. Celui qui a prononcé en juillet 2007 le fameux discours de Dakar au ton colonialiste et paternaliste, et pour qui « le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire », serait en effet bien inspiré de se plonger dans la lecture de cet essai incontournable. Ce qu’il n’a à l’évidence jamais fait. Ou il serait tombé sur ce passage, page 22 : « En refusant l’humanité à ceux qui apparaissent comme les plus « sauvages » ou « barbares » de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leurs attitudes typiques. Le barbare, c’est d’abord l’homme qui croit à la barbarie ».

Commandé en 1952 au célèbre anthropologue par l’Unesco qui publiait à l’époque une série de brochures consacrées au problème du racisme dans le monde, ce livre est ni plus ni moins un précis de notre manière contemporaine de penser l’humanité. La diversité des cultures, le rôle de la civilisation occidentale dans le processus historique, la place du hasard, la relativité du progrès, tels sont les thèmes majeurs de Race et histoire où l’ethnologue fait une distinction pertinente entre « histoire cumulative » et « histoire stationnaire ». A l’inégalité des races, Claude Lévi-Srauss oppose l’inégalité des cultures.

race-histoire_couv1

Avec les années, Claude Lévi-Strauss porte un regard de plus en plus pessimiste sur notre monde. En témoigne cette récente déclaration : « ce que je constate, ce sont les ravages actuels ; c’est la disparition effrayante des espèces vivantes, qu’elles soient végétales ou animales ; et le fait que du fait même de sa densité actuelle, l’espèce humaine vit sous une sorte de régime d’empoisonnement interne – si je puis dire – et je pense au présent et au monde dans lequel je suis en train de finir mon existence. Ce n’est pas un monde que j’aime. » Nous non plus. Mais en attendant mieux, replongeons-nous dans Race et histoire, dont voici le dernier paragraphe :

race_et_histoire_page_85

Dernière minute : Sarko vient de gagner en appel dans l’affaire de la poupée vaudou à son effigie au même moment où l’on célèbre les 100 ans de Lévi-Strauss. Drôle de coïncidence, non ?

15 réponses à “Lévi-Strauss 101

  1. Le rapprochement entre l’anniversaire de Lévi-Strauss et la poupée de Sarko est saisissant. D’un côté la pensée hauturière, de l’autre le vide sidéral d’un petit avocat minable. Les temps sont durs.

  2. Bonjour Manu, merci pour ce commentaire déposé sur mon site, je suis heureuse de voir qu’ici bas, Claude Levy Strauss n’aura pas élaboré un travail titanesque en vain ! De ce grand homme, « L’identité » aura été un super éveil, un régal pour l’esprit qui veut se nourir de beauté humaniste, voilà pourquoi j’aime cet homme, j’aime sa simplicité, sa modestie, et comment il a su appréhender le monde qui l’entoure…

    Je reprendrai donc le com de Dominique ci dessus, ne comparons pas l’incomparable ! La suppression d’une poupée ne changera rien au personnage !
    la nature met le maximum de ce qu’elle peut en chacun d’entre nous Spinoza scribit lol

  3. C’est mon premier passage sur ton site, un grand homme nous permet cet échange, une solidarité de plus entre les hommes à son actif …
    De l’histoire, je préfère m’accrocher à ceux-là qui réunissent plutôt qu’à ces autres qui se servent du pouvoir pour essayer d’être !
    amitié .

  4. http://mobile.lemonde.fr/culture/article/2008/11/29/folle-journee-pour-levi-strauss_1124955_3246.html

    Extrait :
    […] En bas, à l’entrée de l’auditorium qui porte déjà le nom de Lévi-Strauss, deux ministres, Christine Albanel (culture et communication) et Valérie Pécresse (enseignement supérieur et recherche) dévoilent une plaque offerte au centenaire, retenu chez lui par son grand âge. Valérie Pécresse annonce que, à l’heure où elle s’exprime, Nicolas Sarkozy est en train de rendre visite à l’anthropologue, explorateur des « peuples sans écriture ». […]

    Et hop !
    On récupère Lévi-Strauss…
    Un centenaire, ça fait bien sur le CV.

  5. […] La poupée restera donc dans le commerce, mais à une condition : la société Tear Prod devra désormais « apposer au besoin par un bandeau, sur tout coffret mis en vente ou proposé à quelque titre que ce soit au public, la mention » de cette condamnation, à la manière de la presse people. Le texte exact à apposer étant: «il a été jugé que l’incitation du lecteur à piquer la poupée jointe à l’ouvrage avec les aiguilles fournies dans le coffret, action que sous-tend l’idée d’un mal physique, serait-il symbolique, constitue une atteinte à la dignité de la personne de M. Sarkozy». […]

    Incitation à l’achat de poupée vaudou par le biais d’un tribunal. Drôle de façon de gagner en appel !

  6. ilestcinqheures

    @Play-List : Sarko était persuadé de rendre visite à l’inventeur du Blue Jeans.

  7. ilestcinqheures ;-)) écroulée

    “peuples sans écriture”.

    alors ils n’ont décidément pas la bonne définition du mot « anthropologie », les peuples des peintures rupestres avaient au moins cette intelligence de laisser en héritage leur passage dans ce monde, sans eux que serions nous ? , mais de Pécresse ou Sarko, que laisseront ils ? Même pas une poupée vaudou ! punaise avec Chirac, grand amateur d’art premier on avait au moins un homme de tete, malgrè ses écarts, mais là on a vraiment la droite la plus bete !

  8. Pingback: Wilde Woody « Il est cinq heures

  9. « Plutôt que d’imposer aux écoliers la récitation de la lettre de Guy « ma petite maman chérie » Moquet, Sarkozy ferait bien mieux de rendre obligatoire la lecture de Race et histoire de l’anthropologue Claude Lévi-Strauss »

    Excellent article !!! Excellent ! Excellent ! Ca fait un bien fou de lire des choses sensées et personnelles et bien dites.

    anti, ravie

  10. @Play-List : Sarko était persuadé de rendre visite à l’inventeur du Blue Jeans.

    Mdrrrrrrrrrrr !

  11. Merci pour votre invitation sur votre blog.
    Et merci aussi d »avoir publié cet article.
    Lévi-Strauss a fait son travail d’intellectuel en s’indignant du désastre que l’homme crée sur la planète. Il faut garder le meilleur de ses grandes idées. C’est un écologiste dans la plus pure tradition (il l’était même avant l’heure, si je puis dire) alors il se faisait l’avocat de la vie dans toutes ses formes. Proposer aux hommes les solutions pour harmoniser son rapport avec le monde, la vie, la planète, c’est ce qu’il a fait de mieux. Le texte de « Race et Histoire » que vous avez laissé conclut bien l’ensemble de ses recherches… C’est magnifiquement dit ! Et c’est ce qui pourrait arriver de mieux pour la vie sur Terre !

    Bien à vous

  12. ilestcinqheures

    @ Dan et Anti : merci pour vos commentaires encourageants. Je m’empresse d’aller voir chez vous quelles sont les nouvelles. Bien à vous.

  13. Merci pour ce post. J’ai aussi sur Levi-Strauss et Race et Histoire et je trouve très bonne ton idée d’en rendre la lecture obligatoire.

  14. Pingback: Tristes tropiques « Il est cinq heures

  15. Pingback: Wilde Woody « La chambre verte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s